Travailler avec une clientèle féminine à 98,5% … UN DÉFI?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email

La réponse est… NON!

Pour moi, après plus que 10 ans d’expérience comme designer graphique, je constate aujourd’hui que le plus grand défi est encore de faire en sorte que le travail que nous produisons s’écarte des stéréotypes sexistes dépassés qui sont trop courants dans le monde du design malheureusement.

J’avoue que voir le mot « féminin » ou « masculin » dans une réunion créative me stresse. Mais, je présume que le vrai défi est d’expliquer aux clients, hommes ou femmes, que le fait d’aimer le rouge et la moto ne veut pas dire que leur logo doit être rouge avec une roue de moto quelque part! Dans la plupart des cas, on doit créer le portrait de la marque ou de l’entreprise et non pas de l’entrepreneur(e).

En tant que créatifs, on est souvent invités à s’adapter aux besoins de différents types de clients et aux multiples styles de projets. Personnellement, je ne me force pas à m’adapter à notre clientèle majoritairement féminine, mais plutôt à leurs projets. Je pense que le plus important, c’est d’être à l’écoute de nos clientes et de bien analyser leurs besoins et leurs attentes afin de pouvoir les guider dans leurs choix et leur proposer la solution idéale!

Finalement, oui… les femmes c’est beaucoup d’émotions et parfois trop d’hésitation, mais c’est aussi une véritable source d’inspiration et une immense capacité de compréhension et d’adaptation! Tout comme les hommes, il faut juste être capable de les écouter, les comprendre et les convaincre!

Ahmed

Ahmed